média totalement #Food

Erika Henery : « J’aime le local revisité »

Témoignages | 0 commentaires

Posté par Communication

28 août 2021

Amoureuse des saveurs locales et aventurière du goût, Erika Henery apprécie tout autant de savourer des plats très traditionnels que des mets revisités. Focus sur les 7 incontournables culinaires de cette orthophoniste libérale, mais aussi créatrice de contenus et influenceuse lifestyle très suivie, avec 16 000 abonnés à son profil sur Instagram.

Le met traditionnel ?

Le riz et haricots rouges, avec une fricassée de lambis. C’est le plat que j’ai envie de manger lorsque que je reviens de vacances et que je commande au restaurant dès que je suis de retour en Guadeloupe. Il est très riche, mais délicieux. Il me renvoie aussi à de bons souvenirs, parce que ce riz et haricots rouges fait partie de notre culture. 

Le restaurant en Guadeloupe ?

Resto Evelyne, à Carénage, à Pointe-à-Pitre. C’est chez le chef Evelyne Maurin que je mange un bon riz, haricots rouges et fricassée de lambis. De plus, son cochon roussi est toujours excellent. C’est un plat que j’affectionne également.

La découverte culinaire ?

Le couscous végétarien de Tropikcal Traiteur (ndlr : service de traiteur de Camille Corbin en Guadeloupe), parce qu’il est revisité avec des légumes de chez nous. Plus jeune, je ne pensais pas que j’aimerais des plats végétariens. Cependant, j’ai changé d’avis. Ce couscous, il est léger et vraiment goûteux, avec le chutney d’ananas qui lui apporte une délicieuse touche de sucré.

Le dessert ?

Le tiramisu, j’aime ! Dès qu’il est à la carte au restaurant, je le commande. Cependant, je me laisse de plus en plus tenter par la tarte tatin, accompagnée d’une bonne boule de glace vanille. Pour revenir au tiramisu, je le réalise également moi-même, en le revisitant avec des fruits rouges.

Le souvenir ?

J’aimais tant la galette à la patate douce de ma grand-mère ! Depuis toute petite, je suis une grande amatrice de galettes à la frangipane et, en mangeant la sienne, j’en retrouvais quand même le goût, en moins sucré. Et en plus, il avait ce côté nouveau, revisité avec la patate douce, un aliment que j’aime beaucoup.

J’ai gardé ces saveurs en tête, si bien qu’à chaque Epiphanie, il me faut manger une galette à la patate douce. Malheureusement, ma grand-mère ne peut plus la préparer, donc j’ai pris la relève, avec mon petit frère Sidney. J’en trouve aussi dans certaines boulangeries en Guadeloupe. 

Le plat détesté ?

Les tripes et figues. J’en déteste la texture gluante, l’aspect. Comme je suis gourmande, j’ai goûté plusieurs fois ce plat, cuisiné par différentes personnes. Même conclusion !

L’instagrammeur ?

Je vous recommande de suivre Maiss Cuisine, pour ses recettes revisitées avec des produits de chez nous, notamment ses pancakes à l’avocat. Toutes ses photos me donnent envie de tester. Je suis aussi VGtaL’Smel, car je suis de plus en plus attirée par tout ce qui est healthy, vegan et son profil présente des recettes intéressantes, avec des produits et un rendu visuel qui me plaisent beaucoup.

Propos recueillis par Mylène Colmar

Instagram : @erika_teekah

Ils nous font confiance

Pin It on Pinterest

Share This