LE MEDIA

totalement #FOOD

Avec Fabienne Youyoutte, artisanat rime avec maestria

Portraits | 0 commentaires

Posté par Communication

28 mars 2021

Au « feeling ». De son inspiration, née de ses souvenirs d’enfance, de ses rencontres, de senteurs, de « ce je ne sais quoi » qu’elle-même n’arrive pas à formuler, Fabienne Youyoutte crée des gourmandises dont la beauté esthétique rivalise avec l’excellence du goût. Focus sur cette surdouée de l’artisanat qui surprend par son exigence d’excellence et son désir inextinguible de valoriser les produits de son terroir.

« Je suis venue à ce métier de glacier par hasard. A l’époque, il n’y avait plus de place en faculté, j’ai donc décidé d’effectuer un stage de glacerie proposé par la Chambre de Métiers et d’Artisanat. Réticente au départ, j’ai tout de même suivi les conseils d’un très grand monsieur de la pâtisserie guadeloupéenne, Honoré Confiac, qui m’avait dit : « Fabienne, va y faire un tour, on ne sait jamais ». Cette expérience lui fait si bien changer d’avis sur la glacerie qu’elle choisit d’en faire son domaine d’activité et elle élargit naturellement son champ de compétences à la pâtisserie, la chocolaterie, la boulangerie et le service traiteur.

Au fil des ans, Fabienne Youyoutte a acquis un savoir-faire multiforme, grâce à des formations réussies en Guadeloupe et dans l’Hexagone. « J’ai obtenu mon brevet professionnel à l’Institut national de la boulangerie et de la pâtisserie à Rouen. Par la suite, à Paris, j’ai notamment suivi les trois formations sur les macarons du chef Pierre Hermé à Ferrandi, une prestigieuse école française de gastronomie et management hôtelier. » Et Fabienne Youyoutte de préciser : « J’essaye toujours d’aller vers les bons, car avec eux tu fais du bon ».

Petite entreprise devenue grande

Après ses études et quelques années de salariat, Fabienne Youyoutte décide d’emprunter la voie de l’entreprenariat en ouvrant sa propre glacerie à Pointe-à-Pitre, en 2004. Cependant, les débuts sont difficiles, les démarches administratives lui coûtent une année d’activité… Persévérante, soutenue par sa famille, elle ne lâche pas et l’avenir lui donne raison.

En effet, ses glaces artisanales aux parfums originaux, à base de produits locaux – kilibi, bondamanjak, farine de manioc, patate douce, canne à sucre, etc., mais aussi ses cornets faits maison, attirent peu à peu des clients venus des quatre de coins de l’archipel, mais aussi de l’extérieur.

Le succès enfin au rendez-vous, Fabienne Youyoutte ne se précipite pas pour autant, misant sur la patience pour développer son entreprise. Elle choisit d’intégrer à son offre ses pâtisseries – notamment ses bien connus financiers, puis le service traiteur. Ce n’est qu’en 2016 qu’elle ouvre une deuxième boutique à quelques mètres de la plage du bourg de Sainte-Anne. « Je rêvais d’avoir un magasin près de la mer. Un jour, en passant, j’ai vu une pancarte de mise en location, j’ai téléphoné, rencontré le propriétaire du local qui a décidé de me faire confiance. Cela s’est fait naturellement », raconte-t-elle. La particularité de la boutique sainte-annaise est qu’il est possible d’acheter d’un côté des gourmandises, de l’autre des salades et des sandwichs.

Enfin, en 2018, elle lance « Le Triporteur by Fabienne Youyoutte » grâce auquel elle peut amener ses glaces et ses pâtisseries à domicile, pour des réceptions, anniversaires ou d’autres occasions.

En 15 ans, à force de travail et de ténacité, cette entrepreneure s’est taillé une belle réputation. Elle a d’ailleurs été récompensée de nombreux prix. « Je suis toujours contente, que j’aie gagné ou pas, parce que ma participation est l’occasion de faire découvrir aux gens de nouvelles saveurs et de valoriser les produits de mon terroir. »

Nous comptons sur vous !

Pin It on Pinterest

Share This